Campagne : La Malédiction de Zanza'wa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Campagne : La Malédiction de Zanza'wa

Message par Zaka'Jin le Dim 21 Mai - 18:29



- Carte de Zanza'wa -




- Entrées et sorties -


A : Entrée cachée de la cascade
B1 : Entrée de la caverne
B2 : Accès à la caverne sur la crique



- Zones -


1 : Quartier des Suces-le-Sang
2 : Place des Chefs
3 : Catacombes Korashi
4 : Bastion des Korashi
5 : Arène des Lames
6 : Temples Jumeaux
7 : Lac du Cratère de Jovati
8 : Antre des Ombres
9 : Ruines de Zanza
10 : Temple de Kora'jin


- Légende -


Rouge : Zone hostile
Vert : Zone conquise


Dernière édition par Zaka'Jin le Lun 22 Mai - 17:11, édité 2 fois
avatar
Zaka'Jin
Admin

Messages : 159
Date d'inscription : 09/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://triburoncerouge.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne : La Malédiction de Zanza'wa

Message par Meimei le Dim 21 Mai - 18:31


Prélude : L'Exode

 
Alors que Jakta’alor touchait ses heures les plus sombres par l’approche de la Horde et l’imminence de sa destruction, ses habitants, les roncerouges, s’étaient préparés tout le temps de la dernière nuit passée dans leur modeste village. Des pièges avaient été posés ainsi que des tiki maléfiques, de quoi ralentir l’avancée de cette coalition barbare qui voulait leur mort ou leur honneur. La fabrication de pirogues supplémentaires et de réserves en tous genres était aussi de mise, tous les villageois étaient à l’oeuvre et personne n’avait fermé l’oeil. Cette nuit du dix-neuf au vingtième jours du cinquième mois de l’an trente-sept était véridique pour la tribu et ce qui allait advenir d’elle, mais les roncerouges n’allaient sûrement pas courber l’échine devant ceux qui massacraient leurs traditions, devant ceux qui n’avaient aucun respect pour ceux de leur race, les trolls, alors ils suivirent la vision de la feu Wakanda la traîtresse, qui fut la première à voir en rêve cette île où la tribu pouvait trouver le refuge idéal. Une île volcanique où la Horde ne pourrait pas les suivre. Néanmoins, c’est avec le nouveau chef, Zaka’jin, que la tribu prit la mer. Le chasseur des ombres était prometteur, et lui aussi avait eu une vision, la vision de Sseti lui indiquant l’étoile à suivre depuis le rivage, l’étoile qui les mènerait loin du danger, là où les roncerouges pouvaient s’étendre et devenir une glorieuse tribu.

Mais en ce début de soirée du vingtième jour, les tambours de guerre de la Horde retentissaient au travers des arbres de la luxuriante jungle de Strangleronce, se rapprochant dangereusement du village. Tous les habitants n’étaient pas encore réfugiés sur les pirogues et la hâte ne se faisaient que plus ressentir alors que les percussions devenaient de plus en plus oppressantes. Les roncerouges avaient la chance de compter parmi eux de bons féticheurs dont les pièges semblaient avoir fonctionné aux cris de terreur qui s’éparpillaient non loin du village qu’ils quittaient, mais c’était sans compter les worgs qui apparurent devant eux alors qu’ils étaient encore sur le sable chaud de la berge. Énormes et vigoureux, ils s’agissaient bien des montures fidèles des peaux vertes, pourtant, la précision du chef, l’intelligence d’Eshebu et de Zul’rakaji, l’agilité de Zam’ja et la fureur de Meimei eurent au final la peau de ces hargneux canidés et enfin ils prirent tous le large. Aucun roncerouge ne restait derrière, cette Horde n’aurait pas la peau d’un seul de leur membre et la pirogue de Zaka’jin prit les devant, ainsi, le guide montra le chemin au reste de ses suivants, direction l’île des visions, direction… L’inconnu.

Le passage du Récif Infâme fut plutôt calme, si ce ne sont les cris de rage des membres de la Horde devant leur défaite qui résonnaient encore aux oreilles des trolls qui naviguaient tranquillement vers la destination des rêves de ceux liés aux esprits. Alors qu’ils entraient dans les Mers du Sud, chacun en profitait pour soigner les quelques blessés qu’il y avait eut et observer les doux horizons des étoiles reflétant dans le miroir noir qu’était l’eau. Petit à petit, la Vallée de Strangleronce rétrécissait et disparaissait dans les ombres nocturnes, laissant la tribu au milieu d’une étendue vaste à perte de vue jusqu’à ce qu’une forme se révèle après quelques heures de trajet, une masse qui devenait de plus en plus imposante au fur et à mesure qu’ils s’en approchaient, mais les roncerouges commençaient à s’apercevoir qu’il y avait un problème, un détail non pas des moindres : étrangement, la mer reprenait sa sauvagerie autour de cette île qui était pile à l’emplacement indiqué par le loa adoré de la tribu. Les vagues commençaient à onduler brusquement et malgré cette menace, il fallait rejoindre cette terre, alors les capitaines hurlaient pour que ceux qui ramaient tiennent le cap tandis que les tambours navals augmentaient leur cadence. Les vagues frappaient et frappaient de plus en plus fort, la mer avait pris un tout autre visage que les sorciers doutaient l’origine. Effet naturel dû au relief de l’ancien volcan ? Malédiction ? Sort quelconque visant à protéger quelque chose de précieux ? Toutes les spéculations fourmillaient dans les têtes des intellectuels tandis que les plus forts des villageois tentaient de s’en sortir avec la puissance de ces vagues qui ne cessaient de se renforcer.

Quelques pirogues venaient à se retourner, laissant hommes, femmes, enfants, matériaux et vivres à la mer, dans l’impossibilité d’aller les secourir. Tous les navires étaient dans la même situation, regarder certains se faire emporter par les courants tout en tentant eux-même de survivre au déchaînement de l’élément de l’eau. Une trentaine de trolls étaient à la mer tandis qu’une lueur d’espoir naissait dans les esprits désespérés de ceux qui tentaient de survivre, une crique où la possibilité de s'amarrer se situait juste en face d’eux et bien que les ressacs torrentiels qui frappaient les côtes abruptes de l’ancien volcan en menaçant la survie de tous les équipages restant, le seul fait que de se dire que leur périple était bientôt terminé fit décupler les forces de ceux qui pagayaient, luttant contre l’épuisement manifeste qui leur tournait autour.

La première pirogue à réussir ce périple fut celle du chef et de ses plus proches alliés dont la proue s’enfonça dans le sable lorsque l’embarcation s’échoua brusquement, suivit du reste de la tribu. Tout le peuple débarqua en hâte pour éviter d’avoir à subir à nouveau le courroux marin et le silence régnait parmi les rangs des roncerouges. Tous regardaient leurs amis au loin se faire engloutir et bientôt, il ne restait plus que quelques morceaux de bois flottants à la surface de l’eau. Mais alors que beaucoup se sentait un minimum en sécurité une fois le pied à terre, ceux liés aux esprits sentirent rapidement que beaucoup de sang avait coulé ici alors qu’ils étaient uniquement sur une petite crique dont les seules ouvertures étaient la mer agitée et l’entrée d’une grotte. De grosses batailles s’étaient déroulées sur le sol qu’ils foulaient, ils n’étaient pas les premiers à s’aventurer ici et le nombre incroyable d’ossements qui jonchaient le sol n’en était que la preuve manifeste. Des os de nagas… Mais aussi ceux de trolls.

Les féticheurs n’étaient pas à l’aise dans les premiers instants sur cette mystérieuse île perdue dans les Mers du Sud, au large des jungles zuliennes. Plus ils s’approchaient de l’entrée de la grotte qui semblait être leur seul échappatoire, plus ils sentaient les âmes des trolls errant dans les environs, elles étaient colériques, enragées, furieuses sans que personne ne puisse en déterminer la raison, mais la curiosité et l’envie de survie étaient plus fortes. C’est ainsi que le chef Zaka’jin, Eshebu, Zul’rakaji, Zam’ja et Meimei furent les seuls à réellement s’approcher de cet endroit, laissant les villageois et l’élite hache-massacre s’occuper de ramener les pirogues et les vivres sur la nouvelle berge. La grotte qui s’ouvrait dans la montagne était décorée d’antiques lanternes de pierre accrochées au parois qui laissait penser que la vie qu’il y avait eut ici était révolue depuis bien longtemps, ceci étant renforcé par les nombreuses lianes et la végétations qui reprenait le dessus. Néanmoins, des inscriptions en zandali et des dessins étaient encore bien visibles sur la roche éclairée par la torche de Zul'rakaji. Des trolls bataillant contre des homme-serpents jaillissant des eaux de la mer, une civilisation florissante, à son apogée, des hauts temples qui s’élevaient vers les cieux, des richesses se rassemblant sous de hauts monuments mais aussi des trolls qui s’élevaient au dessus de ce pouvoir qui est le leur, autant de fresques incroyables paraient la roche de cette ouverture béante. Les inscriptions furent lues par Zul’rakaji : « Zanza’wa s’élève, à la gloire du loa de la guerre. Vous qui arrivez à l’entrée du joyau des Korashi, implorez la clémence du loa et offrez lui le sang qu’il mérite. »

Ces mots étaient clairs, pour que les roncerouges continuent leur chemin, il fallait faire un sacrifice et même si la demande de sang en effrayait plus d’un, rappelant la mauvais époque d’Hakkar l’Écorcheur d’Âmes, Zaka’jin se mit dans l’entrée et s’agenouilla. Ses suivant l’observaient, perplexe mais terré dans un mutisme profond alors que leur chef saisissait son couteau sacrificiel accroché à sa ceinture. Le silence était maître des lieux, tout le monde avait le souffle coupé, et surtout le chasseur des ombres qui planta sa lame dans son œil gauche pour offrir sa chair la plus précieuse au loa gardien et maître de la cité. Le sang coula au travers des fissures du sol de la grotte par ce réel sacrifice empreint d’une volonté de fer qui apaisait les esprits furieux alentours. Le groupe se remit en route, traversant la cavité sans encombre qui débouchait sur une merveille cachée. Un immense empire aux innombrables huttes et aux temples somptueux qui laissaient la flore reprendre le dessus. La végétation était luxuriante et la ville semblait être perdue au milieu d’une jungle dont les plantes rappelaient celle de la Vallée de Strangleronce. Une riche cité abandonnée à la nature, un trésor caché au centre d’un volcan éteint depuis des milliers d’années.

Commençant à déambuler dans les prémices de Zanza’wa, l’ombre de Sseti se mit à serpenter autour des roncerouges qui arpentaient les ruines ancestrales des Korashi. Il les guida jusqu’à deux gardes à l’allure particulière, leur peau était momifiée, desséchée, jaunâtre tandis que leurs yeux vibraient d’une lueur rouge. Sseti chuchota à l’oreille de ceux qui avaient la capacité de l’entendre :  « À présent, c’est à vous de prouver votre valeur. » Il disparu alors que le chef ordonna à Zam’ja et Meimei de les abattre. Le combat fut relativement rapide et sans blessés, à croire que ces non-morts étaient en réalité plus faibles qu’ils pouvaient en avoir l’air, couvert d’une ancienne armure de fer et muni d’une lourde épée à deux mains, mais malheureusement pour les roncerouges, la tâche semblait se compliquer lorsque leur regard se porta vers un genre de salle du trône où cinq autres les attendaient, dont un assis sur le siège comme en mémoire de l’ancien temps. De part leur nombre plus conséquent et les capacités magiques de celui en hauteur, le combat fut plus rude et mit à l’épreuve chacun des trolls présents, autant les capacités physiques du chef, de Zam’ja et de Meimei que les capacités magiques d’Eshebu et de Zul’rakaji qui étaient alors les seuls combattants roncerouges dans cette arène qui n’était vraisemblablement qu’une épreuve. Néanmoins, chacun des non-morts trouva le repos éternel qu’ils attendaient non sans laisser quelques traces par les côtes brisées de Zaka’jin et le ventre coupé de Zam’ja.

Lorsque Meimei monta les escaliers menant au trône pour récupérer sa lance qui avait achevé le dernier non-mort, il expira un dernier soupir avant qu’elle lui tranche la tête clouée au siège par son arme : « Paix… » Comme une preuve de leur libération. Au même moment, Sseti réapparut devant la tribu qui s’agenouilla pour écouter de qu’il avait à dire, enroulé autour du siège de pouvoir. Sa voix sifflante résonnait dans les têtes de ceux qui entendent les esprits.

« Vous voilà au trône du dernier sssage des Korassshi, Ukar’jin, qui apporta les derniers enssseignements du loa des Korassshi. Vous avez été témoin de la malédiction qui ssscella le dessstin de ce peuple. Durant des sssiècles entiers, les nagas sss’élevèrent pour sss’emparer du mont de Jovati, car tel est le nom de ce lieu. Les Korassshi luttèrent tous ce temps, sssans craindre l’adversssaire car ils sssuivaient un loa implacable. Mais les Empires naisssent, grandisssent et disparaisssent… » Sa voix commença à devenir menaçante. « Zanza’wa est le nom de cette ville, celle que vous désirez. À la fin, les nagas brisèrent ssses habitants et menacèrent de sss’emparer de ces lieux. Le loa comprit de la gloire qu’il avait conssstruit sssous ssses enssseignements, était un échec. Dans le chagrin et la colère, le loa maudit le Mont Jovati de sssa puisssance. Ceux qui y entraient étaient dévorés par la colère et la haine, forcer à sss’entre-tuer jusqu’aux derniers. Aujourd’hui encore, cette malédiction hante les lieux. Les âmes en peine continuent la bataille éternelle, même dans la mort. Et des créatures plus sssombres encore rôdent dans ces ruines. Sssi vous voulez vous emparer de cette nouvelle terre, vous devrez apporter la paix à Zanza’wa, faire vos preuves aux yeux de ce loa, et vous en faire un allié… Apprenez l’hissstoire des Korassshi pour ne pas faire les mêmes erreurs. Votre chemin vous mènera à présent au sud de ce trône, dans les ruines du dernier bassstion des Korassshi. Là-bas, vous devrez affronter Celui-qui-Veille, mais également l’écouter. Lui ssseul peut vous enssseigner l’hissstoire des Korassshi et vous apprendre la voie de l'Élu de la Guerre, répondant au nom de Kora’jin. »

Ainsi prit fin la première épreuve des roncerouges sur cette nouvelle île qu’ils devront conquérir et c’est sans aucun doute que le plus dur reste encore à venir. Pour le moment, la tribu s’est installée à l’entrée de Zanza’wa, dans ce terrain où la paix a été rendue.
avatar
Meimei

Messages : 2
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 17
Localisation : Strangleronce

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum